Rhabdodon Priscus Mauzac, Anne de Joyeuse, IGP Pays d’Oc

9,90 TVAC

6 en stock (peut être commandé)

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

France, IGP Pays d’Oc, Anne de Joyeuse, Rhabdodon Priscus Mauzac

100% Mauzac

VIGNOBLE

Les parcelles de Mauzac se situent sur la Haute Vallée de Aude, entre 200 et 350 m d’altitude, sur des sols rouges, argilo-ferreux.

VINIFICATION

Après un pressurage direct des grains ronds et un débourbage à froid, le Mauzac sera vinifié en petite cuve thermo-régulée. Il sera ensuite élevé en barrique pendant cinq à six mois.

DEGUSTATION

Le «Dino Mauzac», c’est une robe jaune pâle, un nez complexe et élégant ou viennent se mêler les arômes de pomme et poire.
En bouche, c’est une attaque vive, un joli gras avec une finale florale persistante évoluant vers des notes de noix et de noisettes torréfiées.

ACCORDS METS VIN

Cette cuvée s’apprécie à l’apéritif mais également sur des poissons fins comme le turbot ou la Saint Pierre, un plateau de fruits de mer ou une tomme de chèvre de la Haute Vallée de L’Aude..
C’est aussi un bon compagnon pour le boudin ! Servir à 12°C

LE DOMAINE

Anne de Joyeuse est une marque, un nom donné à un groupement de vignerons qui, en 1929, décide de mutualiser leurs outils et leur savoir-faire pour créer un chai de vinification et de commercialisation des vins rouges de la haute vallée de l’Aude. Les blancs viendront plus tard.
Ils choisissent le nom Anne de Joyeuse en hommage au Duc de Joyeuse, qui fût le premier à faire rayonner la région à la cour du roi Henri III.
En échange de ses loyaux services, le roi lui offre la Seigneurie et les terres de Limoux.

Dès 1972, ils décident de planter Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet -Franc, Malbec pour les cépages rouges, Chardonnay et Sauvignon pour les cépages blancs.
Ces variétés parfaitement adaptées au terroir de Limoux, bénéficient du croisement des influences des quatre terroirs: Méditerranéen, Océanique, Pyrénéen et Autan.

Rendre à la terre toute sa générosité.

Cela fait plus de 25 ans qu’Anne de Joyeuse a fait le choix de s’engager dans une démarche environnementale qui s’est renforcée en 2007 par la création de Protect Planet, une charte de développement durable déployée auprès de tous les coopérateurs dans le but de les accompagner vers une viticulture responsable.
Protect Planet est une philosophie de travail qui se traduit par une équipe de techniciens experts dédiée aux vignerons, l’obtention de labels environnementaux reconnus (Bio, HVE) et la mise en place d’une production responsable.

Les manières culturales contribuent à la préservation de la biodiversité et au respect du vignoble.

  • Fertilisation raisonnée, enherbement des chemins freinant l’érosion due aux pluies d’orage de plus en plus fréquentes et favorisant une meilleure infiltration de l’eau nourricière de la vigne,
  • Mise en valeur des haies, véritables couloirs écologiques pour la circulation de la faune,
  • Travail du sol (maintien du couvert végétal pendant l’hiver, labour de printemps) pour le faire respirer et permettre aux racines de se développer pour bien nourrir la plante.

Les vignerons d’ANNE DE JOYEUSE cultivent des terres composées de vignes, de garrigues et de haies qui hébergent une vie abondante et variée. Grâce à cet investissement quotidien, la faune et la flore ne cessent de se développer. Le maintien du couvert végétal permet de voir fleurir des espèces jusqu’à présent disparues (coquelicots, orchidées…). Les insectes (abeilles, coccinelles…) sont de retour et les oiseaux se reproduisent dans les vignes.
Cette philosophie se poursuit à tous les stades de l’élaboration du vin. Aucun rejet ne se fait sans dépollution. La protection de l’environnement passe par une approche globale. Elle ne se limite pas à la mesure de l’impact des traitements, elle prend en compte aussi l’utilisation de l’eau, la pollution de l’air (utilisation minimum des machines agricoles), les économies d’énergie, etc…

Vous aimerez peut-être aussi…